Download ☆ Atlantic City By Joy RAFFIN – serv3.3pub.co.uk

Download ☆ Atlantic City By Joy RAFFIN – serv3.3pub.co.uk ❮Read❯ ➱ Atlantic City Author Joy RAFFIN – Serv3.3pub.co.uk Le premier roman américain d'une jeune auteure françaiseUne ville Atlantic City New Jersey États Unis Une date le septembre h une nouvelle journée commence alors u'un ouragan s'annonce et menace l Le premier roman américain d'une jeune auteure françaiseUne ville Atlantic City New Jersey États Unis Une date le septembre h une nouvelle journée commence alors u'un ouragan s'annonce et menace la ville tout entière Clarence Gambino clochard de son état ouvre le bal d'un chassé croisé de personnages en prêtant sa voix à des journalistes à la recherche d'un scoop Suivront un présentateur de radio ringard affublé du ridicule pseudonyme de Richard Cheer une secrétaire médicale malcommode un médecin humaniste ui joue les Robins des Bois une lycéenne en uête d'ailleurs Des personnages cabossés – hommes femmes enfants – aux destins singuliers mais hantés par le même horizon dévorant Joy Raffin nous offre avec Atlantic City un roman choral en forme d'hommage à cette ville immortalisée par Louis Malle au cinéma et par Bruce Springsteen en chanson et ui a aussi inspiré à Martin Scorsese la série Boardwalk Empire.


4 thoughts on “Atlantic City

  1. Kittychouchou Kittychouchou says:

    Personnellement je ne supporte pas les romans de cette espèce, à savoir écrits de manière très vulgaire et ordinaire par une personne qui n'a pas les capacités d'écriture, de réflexion et d'inventivité,L'histoire se présente de manière protéiforme ou polyphonique avec donc plusieurs personnages qui racontent leur histoire et leur ressenti.Les opinions politiques de l'auteur sont visibles, et donc regrettables, mais elles expliquent que celle ci ait la chance de se voir proposer l'édition d'un livre proche du néant et de l'indigestion.Quand on écrit comme si l'on parlait, avec beaucoup de jurons et de vulgarité à presque toutes les pages, on ferait mieux de rester sur des antennes de radios à commenter du sport, cela au moins ne dérangera pas les amateurs de véritable littérature A chacun son métier, les vaches seront bien gardées.Encore un livre qui va finir à la poubelle en ce qui nous concerne.


  2. Marie Marie says:

    Bonjour à tous ! 😘😘 Il sort aujourd'hui !Atlantic City de Joy RaffinNil 256 pagesSortie le 23 aoûtTrès bon roman choral où les personnages, tous plus attachants que les autres, attendent avec angoisse la tempête annoncée ce 22 septembre 2017: Rita de son petit nom Du vieux clochard SDF, à la secrétaire médicale, du docteur à la jeune ado ou encore au journaliste de la radio locale, tous nous dévoilent un portrait de la ville aux mille casinos, dirigée par des mafieux, sous la présidence de Trump, qui a certes investi dans cette ville mais qui n'a pas emporté la majorité des voix ici dans cette ville Mais ce n'est pas que cela.On découvre l'envers du décor, loin des paillettes, du bling bling et du rêve américain : tous sont abîmés par la vie et à l'heure où l'ouragan s'approche, tous rêvent ou ont rêvé de quitter Atlantic City, de vivre autrement autre part Atlantic City sera t'elle rayée de la carte ? Saura t'elle résister une fois de plus après tout ce qu'elle a déjà enduré ? Que vont devenir ces personnages et quel lien les unissent ? Non, je ne peux pas en dire plus !Joy Raffin : de l'humour, du rythme, un très bon moment de lecture !Extraits : Je dis juste qu'on vous voit jamais quand ça va bien, c'est tout () Nan, on se parle plus, lui et moi Et si vous le croisez un jour, pas de gaffe, hein il sait pas c'que j'suis devenu J'ai quand même ma dignité, messieurs.Depuis 18 heures, l'accès au bord de mer est interdit et la police a fermé les routes côtières Restez où vous êtes et ne prenez pas de risques Ah ben oui, c'est pas de bol pour ceux qui sont chez leur belle mère ou chez le proctologue! Le docteur Stanley s'assoit à son bureau et étudie la dernière IRM de Mme Dawson () À quoi bon annoncer à cette pauvre femme qu'elle est atteinte d'un cancer incurable


  3. MAP75015 MAP75015 says:

    Le lieu, une ville qui a donné son titre au livre et un moment, l’attente d’un événement hors du commun (la tempête Rita) servent de cadre à ce roman choral.Le destin sur une journée d’une dizaine de personnages qui, pour certains, ont des liens de parenté que l’on découvre peu à peu, est raconté dans un style très contemporain, très « parlé » et pas toujours très agréable Certains passages semblent avoir été écrits pour que l’auteur puisse cocher les cases « sexe » et « violence » dans une liste des événements devant figurer dans un roman pour le rendre « moderne »Si le début de ma lecture a été rapide, j’avoue que je me suis en fait assez rapidement ennuyée et que j’ai eu du mal à y trouver un intérêt qui me motive suffisamment pour continuer à lire ce livre..Les personnages ne sont pas réellement attachants, à part peut être un ou deuxLe cadre d’une ville sur le déclin est à l’image du texte : un mélange de fatalisme et de déprime.Pas totalement déplaisant mais pas du tout enthousiasmant, je n’ai pour ma part pas beaucoup aimé Atlantic City


  4. Annesophiebooks Annesophiebooks says:

    Avec Altlantic City, Joy Raffin nous prouve en 258 pages qu’un roman n’a décidément pas besoin d’être forcément volumineux pour être complet.Nous sommes le 22/09/2017 et les habitants d’Atlantic City s’apprêtent à recevoir la visite de RITA.Mais Rita n’est pas une amie Pas même une touriste.Non, Rita est une tempête.Et elle risque de faire très mal.Durant toute cette journée nous allons donc suivre le quotidien de quelques uns des habitants de cette ville menacée par un ennemi qu’elle ne peut qu’attendre.Apprendre à les connaître, eux et leurs pensées.De chapitre en chapitre, d’un personnage à l’autre, nous les découvrons Et nous comprenons rapidement que même sans cette invitée surprise, leur vie est tout sauf un conte de fée.Portait d’une Amérique sous la présidence de Trump, ce n’est pas tant le suspens de la tempête que l’envers du décor d’une «cité dorée» qui nous intéresse ici.Journaliste, adolescente, secrétaire, médecin ou SDF, chacun a quelque chose à raconter.Ici déceptions passées, espoirs brisés, rêves d’ailleurs et quêtes d’un monde meilleur se croisent et se répondent.Avec ce roman choral, ce sont des instantanés de la vie de chacun que l’auteure nous propose de découvrir.Alliant humour corrosif, critique acerbe et mélancolie profonde, ce petit roman se lit très facilement.Il est un parfait miroir de notre société actuelle, moins terrifiée par les dangers physiques que par ses propres problèmes et démons personnels Et nous rappelle que, bien que différents les uns des autres, nous sommes bien souvent reliés, d’une façon ou d’une autre.Mais pas de crainte à avoir : si le véritable sujet du livre saute aux yeux grâce à la pertinence des propos, un humour bienfaisant se retrouve un peu partout dans les pages.Joy Raffin signe ici un premier roman prometteur D’une plume simple, directe, et surtout exempte de toute prétention déplacée, elle nous pousse à la réflexion sans jamais se prendre au sérieux Ça fait du bien, et le résultat est très agréable.Si vous avez envie d’une lecture qui détend, d’un roman qui interpelle, ou, encore mieux, d’un livre qui réunit ces deux qualités, alors Atlantic City devrait vous plaire.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *