[Ebook] Florent Le goût du bonheur #3 By Marie Laberge – serv3.3pub.co.uk

[Ebook] Florent Le goût du bonheur #3 By Marie Laberge – serv3.3pub.co.uk [Download] ✤ Florent Le goût du bonheur #3 By Marie Laberge – Serv3.3pub.co.uk Avec Florent Marie Laberge réussit à boucler chaue destin amorcé dans Gabrielle Elle ne néglige aucun de ses personnages Elle donne à chacun leur pleine mesure de vie grâce à cette écriture re Avec Florent Marie Laberge réussit goût du MOBI ó à boucler chaue destin amorcé dans Gabrielle Elle ne néglige aucun de ses personnages Elle donne Florent Le eBook Ú à chacun leur pleine mesure de vie grâce à cette écriture reconnaissable entre toutes ui fait entendre avec une justesse éblouissante la Le goût du eBook ✓ parole de toute une société C’est sur la toile de fond du uébec des années et un uébec en pleine mutation ue la saga s’épanouit La romancière reprend ici avec force son sujet majeur le courage des êtres humains bousculés maltraités par la vie écartelés et ui sans faiblir avec détermination cherchent à atteindre le bonheur malgré les épreuves et les préjugés de l’époue Si le désir la passion la sensualité ont conduit Gabrielle et Adélaïde ces thèmes prennent leur pleine densité dans Florent Apprendre ui on est ui on désire et de uelle concupiscence on est habité est essentiel à la conuête du bonheur Florent est à ce titre un hymne au courage.


10 thoughts on “Florent Le goût du bonheur #3

  1. Béatrice Béatrice says:

    J'étais toute triste de refermer ce dernier volet de la trilogieJe suis très admirative devant l'imagination de cette femme et sa capacité à faire vivre ainsi une aussi grande famille sur toutes ces années chacun prenant peu à peu sa place Superbe


  2. Sonia Sonia says:

    Autant j'ai adoré Gabrielle et Adélaïde autant j'ai lu Florent uniuement pour le terminerJe suis même très déçue nous ne suivons pas un seul personnage mais tous en même temps Ce livre aurait pu s'appeler Léa par exemple pour rester dans la même veine de ces femmes exceptionnelles d'ailleurs l'idée de sa psychanalyse dans la dernière partie du livre était judicieuse Mais c'est trop trop de malheurs de folie de viol J'étais déjà restée très chouée par la fin du tome 2 mais là cette surenchère devient presue ridicule Trop pour moiJe laisse même ces personnages sans regrets alors ue j'avais été si impatiente de lire le deuxième tome puis le troisièmeJe me suis ennuyée dommage


  3. toreadmoreclickhere toreadmoreclickhere says:

    J'ai adoré Le Goût du Bonheur je ne peux même pas faire de différence entre les trois tomes tellement j'ai été embaruée du début à la fin C'est LA saga ue je conseille à tout le monde et ue j'ai relue plusieurs fois J'en ai fait une revue complète sur mon blog


  4. Mariepuce Mariepuce says:

    J'adore ce livre et cette série je les relis 1 fois par année depuis leur sortie


  5. Akiko Akiko says:

    ENGFRThis is everything I love in a great family saga Laberge intricately weaves in the lives of her amazing characters Family sagas allow the writer to deal with many themes and subjects from very different points of view This last book is uite heavy theme wise psychiatry mental illness homosexuality in the 1950s rpe sexual assault antisemitism and they were only possible to tackle thanks to the two previous books in the series although the length of the books helps too I really am going to miss some of the most complex and intriguing characters I've ever read Also I cried my eyes out at the end Ce roman est tout ce ue j'aime dans une bonne saga familiale Marie Laberge mêle habilement la vie de chacuns de ses personnages ui sont un plaisir à connaître Les sagas familiales permettent à l'auteur de traiter énormément de thèmes et sujets variés mais également une variété de points de vue et on a alors accès à toutes les interprétations possibles d'un fait comme la maternité fil conducteur de la série Ce dernier tome couvre des thèmes très lourds la psychiatrie les maladies mentales l'hoosexualité dans les années 50 le vil les agressions sexuelles l'antisémitisme mais cela n'a été possible ue par les deux tomes précédents même si la longueur des livres aident aussi Ces personnages vont vraiment me manuer car se sont les plus complexes et les plus beaux ue je n'ai jamais rencontrés La fin m'a fait pleuré toutes les larmes de mon corps


  6. Alizée Alizée says:

    Si ravie ue cette trilogie soit ma première lecture de 2018Je crois ue c'est la 1ere fois où je lis une auteur ui arrive à faire vivre et à rendre important autant de personnages Il y a évidemment Adélaïde et Florent ue l'on suit pendant 3 tomes mais surtout il y a tous ces femmes et hommes ui se greffent peu à peu et ui remplissent avec autant d'importance les pagesCe sont des livres engagés et féministes La société du début du 20eme siècle fait grincer des dents Mais Marie Laberge renverse la religion le patriarcat l'homophobie et toutes les violences u'ont subit les femmes dans ce ici uébec puritainOn voit des femmes prendre peu à peu le pouvoir s'autoriser elles mêmes une sexualité et renverser les codes imposés Non vraiment de ce côté là Le goût du bonheur est une ode aux femmesBien sûr il y a des passages un peu absurdes comme si Laberge voulait absolument parler de toutes les horreurs ue peut rencontrer un humain dans sa vieJe recommande cette lecture ui m'a donnée par la même occasion envie de visiter uébec et Montréal


  7. Sarah-Jann Bélanger Sarah-Jann Bélanger says:

    J'ai vraiment aimé les 2 premiers tomes de cette trilogie bien ue les fins m'aient causées un peu beaucoup de frustration J'avais donc très hâte de me lancer dans ce dernier tome ui viendrait clore cette rebondissante histoire u'est la vie d'Adélaïde Nic leur famille et leurs amis Finalement j'ai mis du temps à embaruer dans celui ci Je trouvais certains passages vraiment trop long Puis l'histoire ses mise à devenir plus intéressante plus importante Bref plus comme les deux premiers tomes J'étais emballée Malheureusement ca n'a pas duré J'ai l'impression ue l'auteure à voulue élaborer trop d'histoire Elle a voulue nous interesser à la vie de chaue personnage mais malheureusement il y en a trop Et à la fin le destin de tout le monde est bouclé plutôt rapidement certains n'ont même droit u'à une ou deux phrases Je crois u'il aurait été mieux de laisser de côté certains personnages secondaires voir tertiaires dès le début pour pouvoir clore comme il se doit l'histoire des personnages principaux


  8. Luci3 Luci3 says:

    Un tome ue j'ai beaucoup aimé mais ue je trouve un peu plus faible ue le tome précédent Certaines évolutions des personnages ne m'ont pas plus enfin surtout une et j'ai l'impression ue la fin est un peu rapide je me pose encore plein de uestions sur les personnages mais c'est le genre de livre ui ne pourrait jamais se finir car on pourrait suivre les personnages sur des générationsEt je trouve ue pour un tome ui s'appelle Florent il n'est pas plus mis en avant ue dans les tomes précédents Alors ue Gabrielle et Adelaïde étaient majoritairement le point central de leurs tomes Ici Adelaïde reste le personnage u'on suit le plusEn tout cas c'est une saga ue je finirai sans doute par relire car j'ai adoré voir les personnages évolués sur tant d'année et de nombreux sujets importants sont abordés j'ai appris énormément de choses en lisant ces livres


  9. Emilie Royer Emilie Royer says:

    Clap de fin pour cette saga dont les personnages hantent encore la tête uelues jours après avoir fermé le livre On imagine aisément ue leur vie a continué au même rythme ue la grande portion ue nous avons partagé Si ce n'est pas de la grande littérature cela reste de la belle littérature ui transporte ui entête et ui réjouis Je libère donc ce 3eme tome sur les étagères de la bibliothèue communale en espérant ue d'autres lecteurs le découvriront rapidement J'y retournerais probablement dans uelues années


  10. Kate File Kate File says:

    Cette série se lit comme on regarde un film On suit ces personnages dans leurs forces et leurs faiblesses Ce troisième volume plus dense m’a moins emballée car il y avait des longueurs et parfois les réflexions des personnages sur leur vie m’ont semblé aller trop loin Pas assez réaliste il nous arrive de devoir prendre du recul sur ce ue nous avons vécu mais pas avec une telle acuité Il y a des passages un peu trop proches de la psychanalyse Dans l’ensemble cela reste une bonne saga


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *